Capacité de remboursement mensuel

La capacité de remboursement est le montant le plus élevé que vous pouvez emprunter sur une période déterminée selon les revenus que vous percevez et toutes vos charges fixes. Autrement dit, il s'agit de votre capacité à faire face aux échéances d'un prêt hypothécaire auprès d'une banque. Avant de commencer à acheter un bien immobilier, il est indispensable que vous sachiez exactement la somme d'argent dont vous avez réellement besoin pour concrétiser un projet. Mais il est également nécessaire de bien comprendre votre capacité de remboursement.

Etape 1
Etape 2

01.Revenus professionnels mensuels

Emprunter

Co-emprunteur

02.revenus financiers mensuels

Emprunteur

03.Autres revenus mensuels

Emprunter

Comment déterminer la capacité de remboursement ?

Si vous ignorez votre capacité de remboursement ou capacité d’emprunt, alors vous ne pourriez pas définir ni le montant maximum que vous pouvez rembourser ni la période la plus courte pendant laquelle vous allez rendre à la banque l’argent que vous lui avez emprunté. Pour la calculer, différents critères sont pris en compte :

  • La capacité d’endettement : généralement, le seuil d’endettement ne doit pas dépasser les 33% des revenus sinon la personne serait considérée comme étant surendettée.
  • Le type de prêts : vous pouvez choisir entre un taux fixe ou un taux révisable.
  • La durée de votre prêt : pouvant être courte ou longue, elle dépend du montant de votre crédit hypothécaire.
  • Le montant des mensualités que vous souhaitez payer : si votre emprunt s’effectue sur une courte durée, alors il sera moins coûteux. Mais si votre prêt s’étale sur le long terme, alors le montant de vos mensualités sera plus bas.
  • Votre âge au moment de la souscription du prêt : l’âge ne constitue pas un obstacle à l’obtention d’un crédit hypothécaire, mais il s’agit d’un facteur qui va déterminer les conditions qui s’appliqueront à vous.
Que se passe-t-il si je ne peux plus effectuer mes paiements mensuels ?

En principe, si vous n’arrivez pas à payer plus de 2 mensualités consécutives, alors cela peut entraîner la déchéance du terme. Par conséquent, la part de la somme que vous devez encore rembourser à votre prêteur devient immédiatement exigible, c’est-à-dire que vous devez payer le montant du capital emprunté restant à l’établissement bancaire dans les trente jours. D’une manière légale, ce dernier pourra vendre votre bien immobilier qui a été mis en hypothèque. Cependant, il est toujours possible d’envisager une solution à l’amiable. D’ailleurs, la plupart des préteurs y ont souvent recours, car cela permettra aux deux parties (le prêteur et l’emprunteur) de préserver leurs intérêts.

Quoi qu’il en soit, si vous avez des problèmes financiers alors que vous n’avez pas entièrement remboursé votre prêt hypothécaire, il convient de prévenir votre banque. Dans la situation où vous n’êtes pas sûr de pouvoir payer régulièrement les échéances, il est préférable d’opter pour un prêt modulaire. Ainsi, le remboursement de vos mensualités peut être reporté. Mais la solution la plus sage serait d’éviter de demander un crédit si votre capacité d’emprunt ne le permet pas.

Quelle est la durée de remboursement idéale ?

Notons que la durée de remboursement est la période pendant laquelle vous allez verser des mensualités à la banque. Plus elle est courte, et plus vous verserez de l’argent chaque mois à cette dernière, car vous n’aurez pas beaucoup de temps pour effectuer le remboursement. Mais il est tout de même nécessaire de faire attention, car si vos mensualités sont trop élevées, alors le risque de franchir le seuil d’endettement de 33% est à craindre. Par contre, si vous optez pour un prêt hypothécaire sur le long terme, vos mensualités ne seront pas élevées. Ainsi, vous avez la possibilité de mettre de l’argent de côté.

Est-ce que je peux moduler mes mensualités dans le cadre d'un crédit hypothécaire ?

Dans la situation où vous avez souscrit un crédit hypothécaire et que vous avez envie de moduler vos mensualités, alors sachez que cela est tout à fait possible. Autrement dit, vous avez la possibilité de les augmenter ou de les réduire. Mais cette modulation peut se produire pour de nombreuses raisons. Par exemple, certains souscripteurs voulaient augmenter leurs mensualités afin de mettre de l’argent de côté ou bien de réduire la durée de leur prêt. Il est à noter que cette augmentation s’effectue dans une certaine mesure qui variera d’une banque à une autre.

Quel montant devrais-je emprunter à la banque pour le financement de mon achat immobilier ?

La capacité de remboursement d’une personne pour l’achat d’un bien immobilier dépendra de certains paramètres tels que le montant et les mensualités des autres emprunts en cours, l’âge du souscripteur, le type de prêt et bien d’autres encore. Outre le prix du bien immobilier, vous devez également inclure dans votre prêt hypothécaire les frais de notaire, les frais de déménagement, les frais de garantie et d’autres dépenses. Pour savoir exactement quel montant vous devez emprunter à la banque, alors faites la différence entre la somme dont vous disposez (sans emprunt) et le total de ces frais.