Assurances

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

Également connue sous les termes assurance de crédit ou assurance de prêt, l’assurance emprunteur est une garantie souscrite lors d’une souscription à un prêt, afin de se prémunir contre les vices dans le cadre du remboursement des mensualités. Il ne s’agit pas d’une obligation légale, mais elle peut être un élément clé lors de la négociation avec les organismes prêteurs.

Le prêt emprunteur en quelques mots

En terme général, les organismes financiers privilégieront les personnes ayant une situation financière stable lors de la souscription à un crédit. Cependant, afin de garantir le remboursement du prêt, certains de ces organismes dans le cadre de certains crédits exigent de la part de l’emprunteur de souscrire à une assurance de crédit.

Cette assurance de crédit va permettre à la banque ou à l’établissement de crédit d’assurer le remboursement en cas de défaillance de la part du débiteur. Cette garantie va jouer dans plusieurs cas de figure, notamment en cas de décès du débiteur, en cas d’incapacité ou d’invalidité de celui-ci, ou encore en cas de chômage.

Quels sont les différents types d’assurance emprunteur ?

On distingue essentiellement 2 catégories d’assurance emprunteur. Dans un premier temps, on distingue l’assurance groupe, qui est constituée d’une offre collective, assortie d’un taux unique. Cette première forme est directement proposée par les banques.

Dans un second temps, on distingue la délégation d’assurance, il s’agit d’une assurance individuelle. Dans ce cas, le tarif sera fixé en fonction du profil de l’emprunteur.

Comment ça marche ?

L’assurance emprunteur va servir de garantie dans diverses situations qui pourraient aller à l’encontre du remboursement des prêts souscrits.

En cas de décès ou de perte totale d’autonomie irréversible, l’assurance prend en main le remboursement en totalité du crédit souscrit par l’assuré.

En cas d’invalidité ou d’incapacité de l’emprunteur, qu’elle soit totale ou partielle, permanente ou passagère,  suite à un accident ou à l’issue d’une maladie qui aurait porté atteinte à l’exercice de son activité professionnelle, la garantie de l’assurance de prêt prendra également effet. Dans ce cas, les modalités de ces garanties seront préalablement fixées par contrat.

Et enfin, une assurance emprunteur pourra éventuellement prendre en charge le remboursement du prêt en cas de perte d’emploi de l’emprunteur. Dans ce dernier cas, cette garantie reste facultative et le remboursement peut être en total ou partiel des mensualités, en fonction des clauses contractuelles préalablement convenues dans le contrat d’assurance.